LES GRANDS ROMANS DESSINÉS aux N° 1 et 2
C’EST UN GRAND ROMAN DESSINÉ au N° 3
C’EST UN GRAND ROMAN « NOIR » DESSINÉ du N° 4 au N° 7
LES GRANDS ROMANS « NOIRS » DESSINÉS à partir du N° 8

Grand format  (21 X 27 cm) – Dos agrafé -  Mensuel de  52 pages (sauf un Spécial qui comporte 68 pages)

Le titre compte 11 numéros (le N° 12 bien qu’annoncé semble ne pas avoir été publié) plus un Spécial

 

La série compte 12 numéros : du N° 1 – du 1er trimestre 1953 au N° 12 – s.d. (1.1954)

 

N° 1 – La Môme Hopy se fâche – 1.53 – D.L. : 1er T. 1953

N° 2 – Voluptueuse espionne – 2.53 – D.L. : 1er T. 1953

N° 3 – Amours perverses – 3.53 – D.L. : 1er T. 1953

N° 4 – Cette fille est sans pitié ! – 4.53 – D.L. : 2ᵉ T. 1953

N° 5 – Elle ne perd pas son temps – 5.53 – D.L. : 2ᵉ T. 1953

N° 6 – Blankie joue et gagne – 6.53 – D.L. : 2ᵉ T. 1953

N° 7 – Du sang dans la sciure – s.d.

N° 8 – L’ange … est déchaîné – s.d.

N° 9 – Ah ! Les vaches – s.d.

N° 10 – On liquide les espions ! – s.d.

N° 11 – Des lèvres à tuer … pour elles – s.d.

N° 12 – Les Filles me perdront – s.d. (1.1954)

 

Le titre subit une interdiction de niveau 2 du 14.01.54 (22.01.54)

 

Et un fascicule Non N° – Spécial – « Tout ça pour une fille » – s.d. (10.1953) s’intercalant chronologiquement entre le N° 9 et le N° 10

 

Des invendus furent commercialisés en reliure sous le titre « Les Filles se fâchent » et l’intitulé LES GRANDS ROMANS « NOIRS » DESSINÉS